Centrale Lille

Historique

Création de l’Ecole des Arts Industriels et des Mines de Lille en 1854

La ville, aidée par le gouvernement, appuyée par les villes du Nord et par les départements voisins, a créé cette école pour former des contremaîtres qui auront bientôt le titre d'ingénieurs industriels. A l'époque, on distingue les ingénieurs d'état, issus de l'Ecole Polytechnique, de l'Ecole des Ponts et chaussées, des Mines de Paris, des écoles militaires, et les ingénieurs civils issus de l'Ecole Centrale de Paris, de Lyon, des Mines d'Alès, Saint-Etienne, etc.

Création de l'IDN en 1872

C'est par un accord signé le 5 octobre 1872 entre le département du Nord et la Ville de Lille que naquit l'Institut Industriel du Nord (I.D.N), qui prit place dans les locaux de la rue Lombard, affectés jusque-là à l'Ecoledes Arts Industriels et des Mines, tombée en décadence l'année précédente.

Nationalisation en 1975

L’Ecole fut nationalisée le 23 avril 1975. Cette nationalisation permit entre autres, à l'Ecole de disposer d'enseignants permanents qui assurent un encadrement efficace des élèves

Devient Ecole Centrale de Lille en 1991

Des contacts entamés en 1990 entre Centrale Paris, Centrale Lyon, Mécanique de Nantes et l'I.D.N. ont conduit les quatre écoles à signer le 5 décembre 1990, la Charte de l'intergroupe des Ecoles Centrales, définissant les règles de la collaboration de ces écoles. Les objectifs essentiels en sont l'amélioration de la formation et de l'information, ainsi que la défense du titre unique d'ingénieur tant en France qu'à l'étranger. Le décret 91-758 du 31 juillet 1991 officialise la nouvelle appellation Ecole Centrale de Lille, en remplacement de Institut Industriel du Nord.

En 2014, l'Ecole Centrale de Lille fête ses 160 ans !

Contactez-nous

Pour tout complément d’infos veuillez contacter :

Nathalie Dangoumau
Directrice de communication