Centrale Lille

Zoom Sur

Zoom sur… La régate 470 des grandes écoles

La 3e édition du challenge 470 de la conférence régionale des grandes écoles (CRGE) a eu lieu le 1er mai.  13 équipages, venus de sept grandes écoles de la région se sont affrontés sur le plan d’eau des Prés du Hem à Armentières (59). L’objectif du challenge : « promouvoir l’esprit d’équipe et défendre les couleurs de son école ».
Les trois équipages de Centrale Lille arrivent aux 3e, 4e et 8e places, derrière ceux de l’Université Technologique de Compiègne (UTC) et de l’Ecole Nationale Supérieure d’ingénieurs en Informatique, Automatique, Mécanique Energétique et Electronique de Valenciennes (ENSIAME). Arrivé en tête du classement lors de l’édition 2015, Centrale Lille a donc laissé son trophée à l’UTC mais compte bien le récupérer l’année prochaine !

 

Challenge Imagine and Make : 12 idées retenues parmi 100 proposées

Une journée pour concevoir une idée, 48 heures pour la réaliser, voilà  le principe du challenge Imagine and Make destiné aux élèves de 2e année de l’Ecole Centrale de Lille qui repose sur trois principes : imaginer, faire, entreprendre. Le thème de cette édition : comment aider les seniors à bien vieillir ? Mercredi 3 février, place à la phase Imagine. Le challenge a commencé par un pop’up café: le cerveau en ébullition, les élèves ont fait émerger 100 idées !

Par petits groupes, ils ont commencé à faire naître les idées que leur inspirait le thème du challenge. La première consigne était simple : ils avaient trois minutes pour raconter un moment fort qu’ils avaient vécu avec un senior. A partir de là, chacun a pu croiser son histoire avec celle des autres pour faire ressortir les caractéristiques marquantes des histoires entendues. L’objectif : affiner de plus en plus les ressentis de chacun pour trouver une idée à réaliser.

La seconde partie de la journée a consisté à enrichir et à évaluer l’ensemble de ces 100 idées. Originalité, utilité, faisabilité faisaient partie des critères de notation. Un travail collectif qui a permis de sélectionner les 12 idées que les élèves réaliseront par groupe de quatre à six. De la béquille multifonctions au Scrabble® connecté en passant par la boîte à médicaments ou le jardin connecté, la diversité des projets promet une suite palpitante ! Prochaine étape le 2 mars pour la conception des prototypes !

-

La journée de l'international

Organisé par le pôle relations internationales de l’Ecole Centrale de Lille et le Club T.I.M.E.*, la journée de l’international a rassemblé des élèves de plus d’une dizaine de nationalités, le jeudi 19 novembre.

Du Chili à la Chine en passant par la Hongrie ou la Russie, une dizaine d’universités internationales était représentée par les élèves effectuant un double diplôme à l’Ecole Centrale de Lille. Dans la salle, des Allemands et des Japonais échangent en français sur les mains artificielles, des Français demandent à des Brésiliens si le portugais n’est pas trop difficile à apprendre, des Russes expliquent les statuts des universités de leur pays. « C’est une chance de pouvoir étudier dans un autre pays que le sien. Depuis tout petit, je voulais venir en France, et aujourd’hui je me sens vraiment très bien ici. Je suis fier de mon pays, de mon université de Séville, c’est pour ça que je suis venu les présenter aux élèves français, pour les encourager à partir »,  explique Juan Fernandez, élève espagnol en deuxième année à l’Ecole Centrale de Lille.

Du côté des élèves français, l’envie de découvrir d’autres cultures et de se spécialiser s’est affirmée lors de leur passage sur les stands des  élèves internationaux. « Dès que j’ai su que j’étais pris à Centrale Lille, je me suis intéressé au double diplôme à l’international. Je pensais partir aux Etats-Unis, mais aujourd’hui j’ai découvert la qualité des universités d’Europe centrale et d’Europe de l’Est. Il faut que je voie quelles universités sont les meilleures, c’est ça qui me décidera », indique Thibault, élève de première année.

Pour Valentine, également en première année, l’enthousiasme des élèves internationaux a été contagieux : « J’avais une idée bien précise des pays dans lesquels je voulais partir, mais avec cette journée, je reconnais que tous les élèves internationaux m’ont convaincue ! Ils ont des étoiles dans les yeux quand ils présentent leurs universités, ça donne envie de partir ! Mais je pense que ce qui déterminera mes choix c’est mon projet professionnel ». « Certains pays m’intéressent particulièrement comme l’Allemagne, le Japon, les Etats-Unis ou le Canada. Les élèves allemands et japonais m’ont convaincu, leurs universités dispensent des enseignements dans des domaines qui m’intéressent », ajoute Mohammed-Amine, lui aussi en première année.

 

*Le Club T.I.M.E. est une association de l’Ecole Centrale de Lille. Elle organise la semaine d’intégration des élèves internationaux et de nombreux événements tout au long de l’année.

-

L’International Student Week

Avec 88 universités partenaires sur tous les continents, trois masters internationaux, plus de 250 élèves internationaux accueillis dans ses formations, Centrale Lille s’inscrit pleinement dans  l’événement de l’International Student Week. Tout d’abord lors de la soirée d’ouverture, le lundi 16 novembre à la gare Saint-Sauveur à Lille où la trentaine de musiciens de la fanfare de l’Ecole, Ze Big Bandhoulle, assurera l’ambiance à partir de 21h. Puis avec une journée entièrement dédiée à l’international, le 19 novembre à l’Ecole Centrale de Lille. Les élèves pourront découvrir toutes les opportunités qui s’offrent à eux (stages, doubles diplômes…) lors d’un amphi de présentation de 13h à 14h. L’après-midi, les élèves de l’Ecole Centrale de Lille échangeront avec les élèves internationaux de l’Ecole qui présenteront leurs universités, et les élèves  du club TIME, l’association centralienne qui s’occupe de l’accueil des élèves étranges à l’Ecole, sur des stands dédiés. Ils auront alors toutes les clés en main pour envisager leur expérience à l’international qui dure en moyenne huit mois pendant leur scolarité.

Valoriser les 8000 étudiants internationaux présents sur le campus de l’université de Lille et favoriser la mobilité internationale, voilà l’objectif de l’International Student Week du 16 au 19 novembre 2015. Concerts, expositions, ateliers culturels, cinéma, documentaires, sport, jeux, découverte de la gastronomie, conférences, rencontres sont au programme de l’événement qui s’adresse à l’ensemble des étudiants lillois.

Tous les événements de l’International Student Week ici.

-

Le Start’up week-end : des cerveaux en ébullition pendant trois jours

Le 7e Start’up week-end aura lieu du 13 au 15 novembre à EuraTechnologies. Développer l’entrepreneuriat et l’innovation sont les objectifs de cet événement qui laisse 54 heures aux participants pour créer leur start’up.

90 développeurs, designers, porteurs de projets, 15 idées retenues, 54 heures, avec à la clé, un an d’incubation à EuraTechnologies pour la start’up qui aura convaincu le jury, voilà l’énergique cocktail du start’up week-end organisé par l’association centralienne, Start’N’Up. La soirée de lancement sera consacrée à la présentation et au choix des 15 projets innovants qui seront développés pendant le week-end. Une fois constituées, les équipe de six à huit participants, principalement des étudiants, s’engageront dans un marathon : il leur restera 54 heures pour monter leur start’up. Pitch, business plan, marketing, prototype, interface web, tous les aspects que les participants auront réalisés, seront présentés le dimanche soir devant le jury composé de membres d’EuraTechnologies, de créateurs de start’ups, de partenaires de l’événement.

 

Tout au long du week-end, les participants seront coachés par des développeurs, des membres d’incubateurs d’entreprises, des spécialistes du pitch, des experts en marketing. « L’ambiance est vraiment particulière. Il y a beaucoup d’échanges, d’émulation entre les équipes. Tout le monde travaille dur mais ça reste très convivial. C’est ce qu’on veut avec ce week-end », explique Maxime Pernet, élève de deuxième année à l’Ecole Centrale de Lille et membre de l’association Start’N’Up.

En 2014, l’application « La part du gâteau », destinée à partager les frais pour les soirées entre amis, avait remporté le concours. Le champ des possibles est de nouveau grand ouvert pour l’édition 2015.

Contactez-nous

Pour tout complément d’infos veuillez contacter :

Nathalie Dangoumau
Directrice de communication